vendredi 2 octobre 2020

BLACK LAGOON N° 4

 

Virus meurtrier, cloisonnement forcé, résurgence des délateurs en tous genres, invasion de Corona Zombies (et pas forcément ceux du père Band), sortie du premier album de Wejdene... la liste des catastrophes qui nous sont tombées sur le coin de la tronche tout au long de cette satanée année 2020 n'en finit pas.    Il est donc grand temps de nous retrouver au cœur du lagon noir, notre petit marécage à nous, lieu idéal pour lâcher du lest et où nous attendra bientôt le quatrième numéro de Black Lagoon Fanzine, prêt pour une sortie des eaux courant octobre, au pire début novembre. Tout dépendra si notre imprimeur italien parvient à dégoter un livreur assez courageux pour nous apporter le fuit de notre travail jusque dans nos contrées encore hautement contaminées (enfin à ce qu'il parait)... Que vous réserve donc ce nouvel opus ? Il vous suffit de continuer à lire...


LE SOMMAIRE

Le Sang coule à l’est : The Bloodthirsty Trilogy : The Vampire Doll (qui ferait mieux de poser son cure-dents avant de s'entailler le bras gauche), Lake of Dracula et Evil of Dracula, trois japonaiseries des seventies qui fleurent bon la Hammer. Quand l'Asie se la joue british ça ne peut pas passer inaperçu !



Portrait d’un studio unique... W.A.V.E. Productions, perversité underground : les gaziers de chez W.A.V.E,  petite entreprise qui ne craint visiblement pas la crise, sont de sacrés boute-en-train. Voilà quasiment quatre décennies qu'ils s'amusent à coller de jeunes donzelles dans les pattes d'énergumènes bien frappés du bocal ou de monstres lubriques toujours prêts à leur faire passer un sale quart d'heure. Pas étonnant donc que certaines d'entre elles tirent une gueule pas possible dés que déboule une momie papier chiotte dans leur salon.


"- Ha, ça vous fait marrer de me traiter de Michael Myers du pauvre ! Pour le coup, ce soir tu seras ma Laurie Strode connasse !  
 - Meuh non, moi j'ai juste dit que je préférais nettement Halloween Resurrection au premier opus signé Wes Craven !
                                                                                                                                        - Nomdidiou, tu vas déguster toi ! "

L’horreur à visage humain - Le Cinéma de José Ramón Larraz : de ses cultissimes films de suceurs de sang (Vampyres, bien sûr) à sa fin de carrière placée sous le signe du slasher (Edge of the Axe, Deadly Manor), retour sur la carrière d’un Espagnol trop vite oublié.


Six-Shooter se roule les colts de joie à la vue du gros morceau du numéro : Puppet Master, Toys in the Attic. Un dossier de plus de 30 pages, bourrées ras-la-gueule d’anecdotes sur les tournages, souvent compliqués (sinon on en parlerait pas, vous pensez bien) de la saga aux pantins tueurs de Charles Band.       Vous saurez tout, tout, tout sur la franchise, sur ses produits dérivés, les adaptations comics, les épisodes non estampillés Full Moon et profiterez même des synopsis détaillés d'opus jamais tournés. 


"Mazette chérie, je crois que le toubib qui s'est occupé de tes implants mammaires s'est un peu foutu de ta gueule..."

Chris Lamartina : Histoires Drôles d’Outre-Tombe : auteur du meilleur Lovecraft movie vu depuis une plombe et à l’origine du slasher fauché mais surtout faucheur President’s Day, Chris Lamartina était de ces personnalités qu’il nous tardait de rencontrer. C’est chose faite puisqu’après un article détaillé sur son parcours, nous nous sommes entretenus avec ce jeune homme à la carrière déjà conséquente.


Voilà en gros ce que nous a déclaré notre comparse Adrien lorsqu'il nous a violemment balancé son travail sur Twisted Nightmare. Certes ce n'est pas tout à fait le film de tueur des bois le plus notable qui soit. Mais lorsque l’on sait que ses géniteurs se détestaient copieusement et n’ont que de vilaines choses à se dire, ça devient tout de suite plus intriguant, non ?


Bien entendu, les rubriques habituelles (littéraire, musicale, sur les sorties DVD/BR qui nous auront fait vibrer et même de petites nouvelles, qu’on vous laissera découvrir) compléteront le fanzine et l’amèneront à ses 100 pages, toutes en couleurs.


COMMENT COMMANDER


Que du très classique niveau méthode, donc faisons simple :

- le prix est de 15 euros (Frais de Port compris) pour un zine A4, 100 pages, couleurs

- Payable via Paypal à l’adresse suivante : jerome.ballay@orange.fr

- Sélectionnez bien « envoi à un proche »

- N’oubliez surtout pas de noter votre adresse dans la section commentaire allant avec le paiement !

A noter qu’au vu de la situation actuelle (vous savez, ce truc dont on n’a pas beaucoup parlé nommé Covid) nous ne ferons probablement aucune convention pour soutenir ce numéro, et c’est en conséquence que nous prévoyons de le tirer à moins d’exemplaires que par le passé. Il est donc recommandé de passer par une précommande pour vous assurer d’avoir le vôtre. Dans le même ordre idée, nous ne savons pas encore comment cela se passera pour les boutiques et revendeurs : cela dépendra du stock qu’il nous restera. Des précisions seront sans doute apportées d’ici un mois ou deux.

A noter qu’il nous reste quelques exemplaires du troisième numéro, pour commander les deux la démarche est la même que précédemment si ce n’est qu’il vous en coûtera 25 euros.

Pour toute information supplémentaire, la section commentaire vous est ouverte, de même que les messages privés via notre page Facebook. N’hésitez donc pas !








mardi 8 octobre 2019

BLACK LAGOON N° 3


Il s'est fait désirer ce troisième numéro mais il est enfin là ! 

Au sommaire :

Idrofobia
L’un des deux gros morceaux du numéro, un passage en revue des différents sous-Jaws que l’Italie balança dans nos assiettes à la belle époque des VHS. Cruels Jaws, Deep Blood, La Mort Au Large seront bien sûr de la partie, mais nous ne nous sommes pas limités aux seuls requins et les Tentacules et autres Killer Crocodile se rappelleront également à votre bon souvenir. Un gros dossier de 22 pages, dont le but est surtout de revenir sur les naissances souvent agitées de ces Séries B transalpines.

Piranha 2, les tueurs volants
Puisque nous étions déjà trempés, autant aller inspecter les contours de la genèse, là encore particulièrement compliquée, du film d’un certain James Cameron. Ses relations plus que tendues avec Ovidio G. Assonitis, la légende selon laquelle Cameron se glissa dans la salle de montage pour retoucher au film dans le dos du producteur, ce qu’il en est véritablement des suites annoncées alors… Vous saurez tout.


Don Glut
L’autre gros morceau du fanzine, puisqu’un peu moins de 40 pages (réparties entre deux dossiers et une interview) sont consacrées à ce pionnier du cinéma horrifique. Le premier dossier se consacre à ses jeunes années, alors qu’il tournait dans sa cave ou son jardin ses remakes personnels du mythe Frankenstein ou des combats entre vampires et loup-garous, quand il ne partait pas dans les jungles préhistoriques pour y rencontrer des dinosaures en terre glaise… ou créés à l’aide d’une chaussette. Le deuxième dossier prend place dans les années 90 et 2000, alors que Don Glut, sans lâcher ses vieilles momies, avait glissé dans un cinéma érotique et généreux en poitrines dévêtues. Enfin, l’interview permettra de faire le point sur ses goûts, intentions et son avenir proche.

The Barn et Scream Team Releasing
Puisque le numéro sort en octobre, autant fêter Halloween à notre façon. Et pourquoi ne pas consacrer quelques pages à The Barn, magnifique slasher surnaturel tourné avec les moyens du bord et en gardant les années 80 en tête ? Et tant qu’on y est, pourquoi ne pas jeter un œil au reste du catalogue de Scream Team Releasing, petite boîte fondée par Justin Seaman (réalisateur de The Barn) et balançant aux horror addicts quelques jolies Séries B, voire Z, bourrées de maniaques traquant les jeunes étudiantes, de zombies qui s’en prennent à des adeptes de la weed et de clowns assassins.

Les Tripodes
Série culte des seventies, adaptées de romans bien connus des amateurs de science-fiction, le programme télévisé The Tripods connut aussi une production faites de hauts et de bas, l’audimat n’étant pas systématiquement au rendez-vous. On fera le point au détour de trois pages.

Special Silencers
Parce qu’il n’y a pas que les USA et notre vieille Europe, on s’en va en Asie pour y croiser un film sacrément dingue. Mélange d’arts-martiaux et d’horreur gorasse, avec à la clé des racines sortant des bides de malheureux qui ne lisent pas la notice avant de prendre un médoc, Special Silencers mérite bien son petit séjour à l’asile. Et c’est pour ça qu’il nous plaît.

Et comme toujours, vous retrouverez les rubriques habituelles (sauf Craignos Sentaï, parce qu’on avait pas envie cette fois-ci) : quelques peti

Voilà, vous savez tout… Ah non, c’est vrai on a pas encore précisé que le bidule est en couleurs, qu'il fait 102 pages, qu'il comprend un poster recto-verso et que le prix ne change pas et reste à 10 euros + 5 euros de frais de port.
tes news pour prendre la température de l’underground francophone et des zines sortis entre deux numéros, quelques chroniques de CD de metal (que vaut le dernier Morbid Angel ? Le docu sur le groupe Death est-il bon ? Le nouveau Cardiac Arrest fait-il battre nos petits coeurs?), un petit retour sur un bouquin américain dédié à la saga Phantasm et bien entendu la rubrique DVD/BR, agrémentée pour le coup de quelques articles un peu plus étirés, comme un hommage à Bach Films via trois de leurs antiques monsters movies.

Un petit aperçu du machin pour les plus curieux : 

Pour commander, la marche à suivre reste la même : 

- Envoyez la somme à l’adresse suivante : jerome.ballay@orange.fr
- 15€- Sélectionner « ENVOI D’ARGENT A UN PROCHE »- Ne surtout pas oublier d’ajouter en message vos NOM, PRENOM et ADRESSE COMPLETE !- Validez.
- 15 €
- SEND MONEY TO A FRIEND (it help us avoiding Paypal’s fees)
- Don’t forget to put your NAMES and ADRESS !!!
You can also contact us by private message on Facebook.

ENGLISH :
- Send the amount with Paypal at the following adress : jerome.ballay@orange.fr
Need help or wanting to contact us, here is ou e-mail : fanzineblacklagoon@gmail.com

jeudi 14 février 2019

BY THE SWORD : Roggy's revenge



Voilà ce qu'il arrive quand on laisse la porte de la cave ouverte : certains chroniqueurs qu'on séquestre pour les obliger à taffer en profitent pour se faire la malle et sortir de gros bouquins sur l'Heroic Fantasy. Tel fût le cas de Thierry Augé, alias Roggy, qu'on avait capturé dans le bois de Boulogne alors qu'il gambadait nu comme un ver au milieu des fourrés. On l'avait tout d'abord pris pour un Leprechaun et on se disait qu'on allait se faire un max de caillasse avec ce gugusse là. Mais quand on s'est rendu compte qu'il n'avait nullement l'intention de nous lâcher ne serait-ce qu'un seul écu on l'a enfermé au sous-sol pour qu'il nous ponde deux trois articles, c'était toujours ça de pris. Comme nous étions fiers de son sympathique mini-dossier sur Ivan Cardoso dans notre numéro 2, on lui a laissé un peu plus de temps libre afin qu'il puisse alimenter son blog (La Séance à Roggy pour ceux qui  l'ignorent encore), mais jamais nous n'aurions imaginé que
le saligaud bossait en douce sur un gros pavé consacré aux barbares pelliculés et autres bestioles médiévales. Du coup dés qu'il a pu se faire la malle son manuscrit sous le bras, il s'est empressé d'aller se cacher dans une grotte des Buttes-Chaumont pour peaufiner son ouvrage, non sans avoir subtilisé lors de son évasion la collection d'action figures Tortues Ninja d'Augustin. Ce dernier, effondré par les photos montrant le pauvre Leonardo saucissonné dans un micro-onde, n'a eu d'autre choix que de céder au chantage du fugueur et de mettre en page les quelques 185 feuillets du bottin cimmérien.
Par la suite, profitant du merdier sur fond de gilets jaunes qui sévit actuellement dans la capitale, le vil Roggy a pu aisément prendre en otage un imprimeur et éditer en toute impunité le fruit de son labeur. Ce n'est qu'à sa sortie d'un club de fitness où il venait de dérober une affiche de Lou Ferrigno en tenue d'Adam que nous sommes parvenus à lui mettre la main dessus et à le renvoyer dans ses pénates.
Malheureusement le mal était fait, et By The Sword, énorme pavasse sur le père Conan et ses copains, avait déjà commencé à se propager un peu partout dans le monde.
Le plus triste dans tout ça, c'est qu'il dépote ce fanbook (ouais, parce qu'à ce niveau là on ne peut plus parler de fanzine) !
Il a sacrément bien travaillé le Roggy et va devoir maintenant rendre des comptes sur ses futurs textes pour Black Lagoon. Du coup, et comme on n'est pas si rancuniers que ça, on a accepté de lui faire un peu de promo et de lui laisser vite fait la parole :

BY THE SWORD, chronique de l’heroic fantasy au cinéma
 Thierry Augé – 182 pages en couleur – 20 euros
Ils sont grands, ils sont forts, se baladent torse nu, sont généralement accompagnés de sauvageonnes au moins aussi balèzes qu’eux et reviennent vous conter leurs plus belles épopées. Oui, les barbares sont de retour, et ce qu’ils viennent de la série B désargentée ou d’une Italie ravie à l’idée de faire rouler quelques têtes. Dans cette jungle de muscles huilés et de crinières tâchées par le sang, By the sword se propose de jouer les guides dans les cavernes hantées par de vieux dragons en plastique ou ces châteaux en carton-pâte, dans lesquels sorciers barbus et magiciennes démentes répandent le mal. 
Un fanbook dont ils sont les héros qui vous donnera les armes pour partir à la conquête de l’heroic fantasy tel un cimmérien vengeur.


Plus de 200 long-métrages en provenance de plusieurs pays sont ainsi répertoriés sur une quinzaine de chapitres. 
Au programme, près 100 films disséqués par mes soins et une bande de chroniqueurs forcément surarmés 
(Augustin Rigs Mordo Meunier, Jerôme Ballay et Adrien Vaillant).


Les modalités de paiement sont disponibles sur mon site
Possibilité de régler par Paypal ou par chèque.

Quoi ? En plus faut qu'on te poste une petite vidéo du machin ?! Par Crom, ça va te coûter cher mon gars !
Voilà ! Et maintenant au travail ! 

vendredi 18 mai 2018

LES BONNES GALETTES DU GILL-MAN

Afin de compléter ce second numéro de Black Lagoon, voici une liste DVD/Blu-ray relative à la totalité des films que nous avons abordés.
Nous nous sommes principalement concentrés sur les éditions françaises, américaines et anglaises (parfois allemandes ou espagnoles quand il était impossible de dégoter ces bobines chez nous ou en terres anglo-saxonnes). Bien entendu il en existe surement d'autres ailleurs dans le monde (au Japon par exemple) mais en dresser un récapitulatif complet nécessiterait des semaines de recherches. Nous nous contenterons donc de celles le plus facilement accessibles, même si certaines se vendent déjà à prix d'or sur le net.


THE LOST EMPIRE
Blu-ray US (Region A) - DVD US chez Polyscope Media Group - DVD UK chez Pegasus

CHOPPING MALL
Blu-Ray & DVD US chez Lions Gate (Region A) - DVD UK chez Cornerstone Media - Blu-ray Espagnol chez T-Sunami (Region B)

DEATHSTALKER 2
Blu-ray US en single ou avec le premier opus (Region A) - DVD US combo.
Le tout chez Shout Factory.

LE VAMPIRE DE L'ESPACE (Not Of This Earth)
DVD US chez Shout Factory - DVD UK chez Stax entertainment - DVD Espagnol chez Llamentol

TRANSYLVANIA TWIST
DVD US assez rare chez New Concorde

THE HAUNTING OF MORELLA
Blu-ray (Region Free) & DVD US chez Scorpion Releasing

SORORITY HOUSE MASSACRE 2
DVD US chez New Concorde qui fait le bonheur des spéculateurs

HARD TO DIE
DVD US hard to find chez New Concorde

976 EVIL 2
DVD UK chez Digital

MUNCHIE & MUNCHIE STRIKES BACK
Tous deux en DVD US chez New Concorde

DINOSAUR ISLAND
DVD Allemand (avec piste teutonne only) chez M2 Verlag GmbH Best Entertainment (ou un truc comme ça).
Pas d'autre édition existante à priori.

GHOULIES 4
DVD FR chez Cinetel Films - DVD US chez Echo Bridge - DVD UK chez Boulevard

SORCERESS
Blu-ray US (Region Free) chez Scorpion Releasing - Blu-ray US (Region Free) chez Synapse - DVD UK chez Anchor Bay

WASP WOMAN
DVD US chez New Horizons (gare au prix... qui pique quand même pas mal) - DVD US combo chez Echo Bridge

VAMPIRELLA
DVD US chez New Concorde

STORM TROOPER
DVD US chez Echo Bridge

BARE WENCH 1, 2, 3 & 5
DVD US chez Echo Bridge pour les deux premiers opus, chez Spartan pour le troisième et Bsx pour le cinquième.
Le quatrième n'est visiblement pas disponible en DVD.

RAPTOR
DVD FR chez Grenadine - DVD UK chez Film 2000

PROJECT VIPER
DVD FR chez Antarctic - DVD US chez Lions Gate

TREASURE HUNT
DVD US chez New Concorde

CHEERLEADER MASSACRE
DVD US chez New Concorde - DVD UK chez Film 2000

WOLFHOUND
DVD US chez New Concorde

GARGOYLES
DVD FR chez Antarctic (avec parfois visuel 3D) - DVD US chez Lions Gate

THE THING BELOW
DVD FR chez Antarctic sous le titre Sea Ghost - DVD US chez Alchemy/Millenium

L'ILE DES KOMODOS (Curse Of Komodo)
DVD FR à que dalle chez Antarctic - DVD US chez 20th Century Fox

KOMODO VS. COBRA
DVD FR chez Filmedia - DVD US chez Lions Gate

WITCHES OF BREASTWICK 1 & 2
DVD US combo chez Pop Cinema 

RAYON SOFTCORE
THE BREASTFORD WIVES : DVD US chez Bayview Studio
HOUSE ON HOOTER HILL : DVD US chez Bayview Studio
SCARED TOPLESS : DVD US uniquement dispo sur le site www.scaredtopless.com
Concernant Cleavagefield, Shark Babes et Legend of the Naked Ghost : seulement disponibles en VOD sur Amazon Prime.

CRY OF THE WINGED SERPENT
DVD FR chez Antarctic sous le titre Dragon Fury

BONE EATER
DVD FR chez Opening - DVD US chez Lions Gate

VAMPIRE IN VEGAS
DVD FR chez Antarctic sous le titre Dark Evil - DVD UK chez Lions Gate

DINOCROC VS. SUPERGATOR
Blu-ray US (Region A) chez Anchor Bay - DVD UK chez Platform ent. - BR Allemand (Region B) chez Sunfilm

CAMEL SPIDERS
Blu-ray (Region A) & DVD US chez Anchor Bay - DVD UK chez Platform ent. - Blu-ray Allemand chez Sunfilm

PIRANHACONDA
Blu-ray & DVD FR chez Zylo sous le titre de Piraconda (sales feignasses !) - DVD UK chez Chelsea Films

SHARKANSAS WOMEN'S PRISON
Blu-ray (Region A) & DVD US chez Shout Factory - Blu-ray Allemand (Region B) chez Sony

GILA !
DVD US chez Polyscope Media Group

NESSIE & ME
DVD US chez Sony Pictures Home Entertainment

A DOGGONE CHRISTMAS / HOLLYWOOD / ADVENTURE
DVD US chez Sony Pictures pour les deux premiers et Vision Films pour le troisième.

LA CRÉATURE DU MARAIS (Swamp Thing)
DVD FR chez Fox Pathé Europa - Blu-ray US (Region A) chez Shout Factory - Blu-ray UK annoncé chez 88 Films (Region B)

LE RETOUR DE LA CRÉATURE DU LAGON (Return of Swamp Thing)
DVD FR chez Opening - Blu-ray UK (Region B) chez Screenbound Pictures - Blu-ray US (Region Free) chez MVD avec un max de bonus !

IVAN CARDOSO
Coffret 3 DVD US chez Camp Motion Pictures regroupant les quatre péloches de Cardoso.