jeudi 14 février 2019

BY THE SWORD : Roggy's revenge



Voilà ce qu'il arrive quand on laisse la porte de la cave ouverte : certains chroniqueurs qu'on séquestre pour les obliger à taffer en profitent pour se faire la malle et sortir de gros bouquins sur l'Heroic Fantasy. Tel fût le cas de Thierry Augé, alias Roggy, qu'on avait capturé dans le bois de Boulogne alors qu'il gambadait nu comme un ver au milieu des fourrés. On l'avait tout d'abord pris pour un Leprechaun et on se disait qu'on allait se faire un max de caillasse avec ce gugusse là. Mais quand on s'est rendu compte qu'il n'avait nullement l'intention de nous lâcher ne serait-ce qu'un seul écu on l'a enfermé au sous-sol pour qu'il nous ponde deux trois articles, c'était toujours ça de pris. Comme nous étions fiers de son sympathique mini-dossier sur Ivan Cardoso dans notre numéro 2, on lui a laissé un peu plus de temps libre afin qu'il puisse alimenter son blog (La Séance à Roggy pour ceux qui  l'ignorent encore), mais jamais nous n'aurions imaginé que
le saligaud bossait en douce sur un gros pavé consacré aux barbares pelliculés et autres bestioles médiévales. Du coup dés qu'il a pu se faire la malle son manuscrit sous le bras, il s'est empressé d'aller se cacher dans une grotte des Buttes-Chaumont pour peaufiner son ouvrage, non sans avoir subtilisé lors de son évasion la collection d'action figures Tortues Ninja d'Augustin. Ce dernier, effondré par les photos montrant le pauvre Leonardo saucissonné dans un micro-onde, n'a eu d'autre choix que de céder au chantage du fugueur et de mettre en page les quelques 185 feuillets du bottin cimmérien.
Par la suite, profitant du merdier sur fond de gilets jaunes qui sévit actuellement dans la capitale, le vil Roggy a pu aisément prendre en otage un imprimeur et éditer en toute impunité le fruit de son labeur. Ce n'est qu'à sa sortie d'un club de fitness où il venait de dérober une affiche de Lou Ferrigno en tenue d'Adam que nous sommes parvenus à lui mettre la main dessus et à le renvoyer dans ses pénates.
Malheureusement le mal était fait, et By The Sword, énorme pavasse sur le père Conan et ses copains, avait déjà commencé à se propager un peu partout dans le monde.
Le plus triste dans tout ça, c'est qu'il dépote ce fanbook (ouais, parce qu'à ce niveau là on ne peut plus parler de fanzine) !
Il a sacrément bien travaillé le Roggy et va devoir maintenant rendre des comptes sur ses futurs textes pour Black Lagoon. Du coup, et comme on n'est pas si rancuniers que ça, on a accepté de lui faire un peu de promo et de lui laisser vite fait la parole :

BY THE SWORD, chronique de l’heroic fantasy au cinéma
 Thierry Augé – 182 pages en couleur – 20 euros
Ils sont grands, ils sont forts, se baladent torse nu, sont généralement accompagnés de sauvageonnes au moins aussi balèzes qu’eux et reviennent vous conter leurs plus belles épopées. Oui, les barbares sont de retour, et ce qu’ils viennent de la série B désargentée ou d’une Italie ravie à l’idée de faire rouler quelques têtes. Dans cette jungle de muscles huilés et de crinières tâchées par le sang, By the sword se propose de jouer les guides dans les cavernes hantées par de vieux dragons en plastique ou ces châteaux en carton-pâte, dans lesquels sorciers barbus et magiciennes démentes répandent le mal. 
Un fanbook dont ils sont les héros qui vous donnera les armes pour partir à la conquête de l’heroic fantasy tel un cimmérien vengeur.


Plus de 200 long-métrages en provenance de plusieurs pays sont ainsi répertoriés sur une quinzaine de chapitres. 
Au programme, près 100 films disséqués par mes soins et une bande de chroniqueurs forcément surarmés 
(Augustin Rigs Mordo Meunier, Jerôme Ballay et Adrien Vaillant).


Les modalités de paiement sont disponibles sur mon site
Possibilité de régler par Paypal ou par chèque.

Quoi ? En plus faut qu'on te poste une petite vidéo du machin ?! Par Crom, ça va te coûter cher mon gars !
Voilà ! Et maintenant au travail ! 

vendredi 18 mai 2018

LES BONNES GALETTES DU GILL-MAN

Afin de compléter ce second numéro de Black Lagoon, voici une liste DVD/Blu-ray relative à la totalité des films que nous avons abordés.
Nous nous sommes principalement concentrés sur les éditions françaises, américaines et anglaises (parfois allemandes ou espagnoles quand il était impossible de dégoter ces bobines chez nous ou en terres anglo-saxonnes). Bien entendu il en existe surement d'autres ailleurs dans le monde (au Japon par exemple) mais en dresser un récapitulatif complet nécessiterait des semaines de recherches. Nous nous contenterons donc de celles le plus facilement accessibles, même si certaines se vendent déjà à prix d'or sur le net.


THE LOST EMPIRE
Blu-ray US (Region A) - DVD US chez Polyscope Media Group - DVD UK chez Pegasus

CHOPPING MALL
Blu-Ray & DVD US chez Lions Gate (Region A) - DVD UK chez Cornerstone Media - Blu-ray Espagnol chez T-Sunami (Region B)

DEATHSTALKER 2
Blu-ray US en single ou avec le premier opus (Region A) - DVD US combo.
Le tout chez Shout Factory.

LE VAMPIRE DE L'ESPACE (Not Of This Earth)
DVD US chez Shout Factory - DVD UK chez Stax entertainment - DVD Espagnol chez Llamentol

TRANSYLVANIA TWIST
DVD US assez rare chez New Concorde

THE HAUNTING OF MORELLA
Blu-ray (Region Free) & DVD US chez Scorpion Releasing

SORORITY HOUSE MASSACRE 2
DVD US chez New Concorde qui fait le bonheur des spéculateurs

HARD TO DIE
DVD US hard to find chez New Concorde

976 EVIL 2
DVD UK chez Digital

MUNCHIE & MUNCHIE STRIKES BACK
Tous deux en DVD US chez New Concorde

DINOSAUR ISLAND
DVD Allemand (avec piste teutonne only) chez M2 Verlag GmbH Best Entertainment (ou un truc comme ça).
Pas d'autre édition existante à priori.

GHOULIES 4
DVD FR chez Cinetel Films - DVD US chez Echo Bridge - DVD UK chez Boulevard

SORCERESS
Blu-ray US (Region Free) chez Scorpion Releasing - Blu-ray US (Region Free) chez Synapse - DVD UK chez Anchor Bay

WASP WOMAN
DVD US chez New Horizons (gare au prix... qui pique quand même pas mal) - DVD US combo chez Echo Bridge

VAMPIRELLA
DVD US chez New Concorde

STORM TROOPER
DVD US chez Echo Bridge

BARE WENCH 1, 2, 3 & 5
DVD US chez Echo Bridge pour les deux premiers opus, chez Spartan pour le troisième et Bsx pour le cinquième.
Le quatrième n'est visiblement pas disponible en DVD.

RAPTOR
DVD FR chez Grenadine - DVD UK chez Film 2000

PROJECT VIPER
DVD FR chez Antarctic - DVD US chez Lions Gate

TREASURE HUNT
DVD US chez New Concorde

CHEERLEADER MASSACRE
DVD US chez New Concorde - DVD UK chez Film 2000

WOLFHOUND
DVD US chez New Concorde

GARGOYLES
DVD FR chez Antarctic (avec parfois visuel 3D) - DVD US chez Lions Gate

THE THING BELOW
DVD FR chez Antarctic sous le titre Sea Ghost - DVD US chez Alchemy/Millenium

L'ILE DES KOMODOS (Curse Of Komodo)
DVD FR à que dalle chez Antarctic - DVD US chez 20th Century Fox

KOMODO VS. COBRA
DVD FR chez Filmedia - DVD US chez Lions Gate

WITCHES OF BREASTWICK 1 & 2
DVD US combo chez Pop Cinema 

RAYON SOFTCORE
THE BREASTFORD WIVES : DVD US chez Bayview Studio
HOUSE ON HOOTER HILL : DVD US chez Bayview Studio
SCARED TOPLESS : DVD US uniquement dispo sur le site www.scaredtopless.com
Concernant Cleavagefield, Shark Babes et Legend of the Naked Ghost : seulement disponibles en VOD sur Amazon Prime.

CRY OF THE WINGED SERPENT
DVD FR chez Antarctic sous le titre Dragon Fury

BONE EATER
DVD FR chez Opening - DVD US chez Lions Gate

VAMPIRE IN VEGAS
DVD FR chez Antarctic sous le titre Dark Evil - DVD UK chez Lions Gate

DINOCROC VS. SUPERGATOR
Blu-ray US (Region A) chez Anchor Bay - DVD UK chez Platform ent. - BR Allemand (Region B) chez Sunfilm

CAMEL SPIDERS
Blu-ray (Region A) & DVD US chez Anchor Bay - DVD UK chez Platform ent. - Blu-ray Allemand chez Sunfilm

PIRANHACONDA
Blu-ray & DVD FR chez Zylo sous le titre de Piraconda (sales feignasses !) - DVD UK chez Chelsea Films

SHARKANSAS WOMEN'S PRISON
Blu-ray (Region A) & DVD US chez Shout Factory - Blu-ray Allemand (Region B) chez Sony

GILA !
DVD US chez Polyscope Media Group

NESSIE & ME
DVD US chez Sony Pictures Home Entertainment

A DOGGONE CHRISTMAS / HOLLYWOOD / ADVENTURE
DVD US chez Sony Pictures pour les deux premiers et Vision Films pour le troisième.

LA CRÉATURE DU MARAIS (Swamp Thing)
DVD FR chez Fox Pathé Europa - Blu-ray US (Region A) chez Shout Factory - Blu-ray UK annoncé chez 88 Films (Region B)

LE RETOUR DE LA CRÉATURE DU LAGON (Return of Swamp Thing)
DVD FR chez Opening - Blu-ray UK (Region B) chez Screenbound Pictures - Blu-ray US (Region Free) chez MVD avec un max de bonus !

IVAN CARDOSO
Coffret 3 DVD US chez Camp Motion Pictures regroupant les quatre péloches de Cardoso.

mardi 27 mars 2018

AU SOMMAIRE DE BLACK LAGOON N°2


- Un large dossier sur Jim Wynorski, réalisateur de pépites comme Chopping Mall, Deathstalker 2, Le Retour de la Créature du Lagon ou The Lost Empire.

Des bestioles maousses qui crèvent la dalle, des tueurs fous, des aliens, des cyborgs, des mutants, des sorcières, des vampires, et surtout de délicieuses déesses jamais avares de leurs charmes.

Au travers d'une soixantaine de pages, nous retraçons la filmographie fantastique/ horreur de cet infatigable personnage, ancien padawan de Roger Corman qui a depuis réalisé plus de 100 films.

Histoire de faire les choses à fond, nous avons également jugé bon de passer le micro à l'artiste en personne, pour une interview exclusive de trois pages.

- Puisque nous étions déjà dans les marais pour traiter du Retour de la Créature du Lagon, nous avons pensé qu'il serait aussi bien de nous pencher sur le cas Swamp Thing, particularité au sein de l'éditeur DC Comics puisque ce vert héros n'est autre qu'un monstre qui aurait fort bien pu avoir sa place chez Universal.
Au fil d'une quinzaine de pages, nous décortiquons la bande-dessinée, les deux films,
la série télévisée, la version animée, la gamme de figurines et même le jeu vidéo.

- Un article sur Ivan Cardoso, réalisateur brésilien se penchant sur le cas des monstres classiques que sont la momie, le loup-garou et le vampire. Mais à sa façon, soit avec des demoiselles peu vêtues et une bonne dose d'humour. La Hammer en version déconne.
Oui c'est possible, et Cardoso l'a fait !


- Retour sur Monstervision, émission inconnue chez nous mais culte chez nos amis américains puisqu'elle était pour eux l'occasion de découvrir des cargaisons entières de classiques ou de séries B des années 50 à aujourd'hui. Découvrez en cinq pages l'âge d'or de l'émission et sa chute progressive, faite de censures et de désillusions...

- Passage en revue des deux autobiographies de ce dingo de Klaus Kinski, qui nous manquait déjà après les coulisses de Nosferatu à Venise, sur lesquelles nous étions revenus dans le premier numéro.
En prime on jette un œil à l'excellent bouquin signé Troy Howarth : Real Depravities.


- Enfin vous retrouverez également quelques rubriques bien connues comme Craignos Sentai et ses monstres nippons pas piqués des hannetons, les news de début de fanzine et deux nouvelles rubriques. Soit Domestic Terror, qui revient sur quelques sorties DVD/Bluray triées sur le volet (3615 Code Père Noel, Frightmare, Mortelles Confessions, Les Bêtes Féroces Attaquent...) et Diabolus In Musica qui se concentrera pour sa part sur la musique métallique (Offal, Paul Chain, Incantation, Verminous...)